Se loger au Cambodge

Vous allez habiter au Cambodge, et vous cherchez un logement. On peut dire d’une façon très générale : « pas de problème », l’offre est considérable, dépasse de loin la demande, qu’il s’agisse de louer ou d’acheter, qu’il s’agisse de logements anciens ou de constructions neuves, et quels que soient vos moyens.

De nombreux immeubles en location à long terme sont disponibles au Cambodge. Dans la plupart des cas, ils sont meublés et peuvent également comprendre une cuisine équipée, machine à laver, chauffe-eau, une télévision et des climatiseurs, des ventilateurs. Par conséquent, vous avez la possibilité d’emménager  immédiatement.

Louer ou acheter ? 

Louer est assez facile.  Acheter s'accompagne souvent de nombreuses de contraintes. Pour un nouvel arrivant, il est préférable de louer. Plus tard, lorsque vous cvonnaîtrez le pays, la ville, les us et cotumes, vous pourrez opter pour l'achat (voir mon article correspondant Acheter un terrain, un bien...)

À Phnom Penh en particulier l'offre est considérable, logements anciens, et grand nombre de constructions neuves. De nombreuses agences officielles, spécialisées, vous accompagnerons dans les dédales de la ville. En province, seules les grandes villes comme Siem Reap, Batdambang, Sihanoukville, Kampot, Kep ou Kompong Cham ont des agences sur place. Ces agences, vous  proposeront quantité de logements qui ne correspondront pas toujours à vos critères ! Mais c'est-on jamais !

On trouve des locations à tous les prix de 50 ou 150 $ par mois (pour les moins regardants et au confort restreint) de 400 à 800 pour un confort et un environnement agréable... Fin 2017 on comptait à Phnom Penh environ 800 constructions de plus de 5 étages, dont une dizaine dépassant 40 étages. Environ 150 résidences privées (Borèye) avec villas ou appartements. Et les constructions sont toujours en augmentation. D'une façon générale et selon la durée de votre séjour, donc celle de votre contrat de location, il est possible de discuter le prix. Plus vous resterez longtemps, plus le propriétaire vous suivra dans votre négociation.

Si l’affaire se fait le propriétaire rémunère l’intermédiaire, en général une agence, à hauteur d’un mois de location. Naturellement, il y a un contrat,  qui indique quel bien est loué, à quel tarif mensuel, si ce tarif comprend ou non l’eau, l’électricité, le parking … Et naturellement, le propriétaire demande une caution (par exemple l’équivalent de un à trois mois de location), qui sera rendue à la fin de la location si rien n’a été détérioré, et si vous respectez la durée du contrat (voir les conditions du bail ci-après).   

Il y a beaucoup de critères importants dans le choix d’un logement, auxquels on ne pense pas forcément lors d’une première visite, et qu’il faut prendre très soigneusement en considération avant de se décider. 

La localisation : vous voulez vivre dans un quartier agréable,  ou bien vous souhaitez vous loger au meilleur prix, ou encore près des écoles ou de  votre lieu de travail...

Les quartiers les plus recherchés sont : Tonle Bassac, Toul Tumpong, Psar Derm Thkov  et le prestigieux Boeung Keng Kang  proche des ambassades, des ministères, des ONG, des écoles, des magasins, des restaurants …  Naturellement si vous souhaitez vivre, sur les quais, avec une belle vue sur le Tonle Sap et sur le Mékong, ce sera beaucoup plus cher.

Si vous pouvez préférer une villa avec un jardin et une piscine … Il existe aussi de jolies maisons, avec jardin, cachées dans des rues discrètes. Entre ces formules de luxe et un appartement modeste, une guesthouse dans un quartier éloigné, une chambre chez l’habitant, il existe une gamme complète de surfaces disponibles, qui répondra à vos attentes.

La Qualité du logement : l’aspect extérieur, l’escalier de l'immeuble est parfois peu engageants.  Sans ascenseurs dans les constructions anciennes. Il faut vérifier de nombreux détails : la qualité des équipements, une bonne arrivée et évacuation de l’eau, un éclairage suffisant, la climatisation, l'eau chaude, les forfaits de connexions pour la télévision et Internet. L'ameublement et la décoration sont aussi des critères importants. Vous ne pourrez vérifier tout qu'en vous déplaçant vous-même sur les lieux.

L'emplacement : La proximité des écoles, celle d’un marché et des boutiques, des lieux de distractions, sont autant de points à prendre en compte. Surtout, vérifier que le quartier n’est pas inondé en cas de forte pluie, qu’il reste facilement accessible.

Parking : Si vous ne pouvez pas garer commodément votre voiture, ou même votre moto, et de façon sûre, non seulement là où vous habitez mais aussi à votre lieu de travail, ce sera une gêne, une inquiétude quotidienne. La question du parking gardé, pour éviter les vols, est un critère essentiel dans la vie de tous les jours.

Transport : Selon la distance entre votre logement et votre lieu de travail, ou lieu de plaisir, le moyen de transport sera un critère important. Si vous êtes fraîchement débarqués; le tuk-tuk, le bus, ou la moto-dop seront les meilleurs moyens de locomotion.  

L’environnement : il faut penser évidemment au bruit, à l’aération, à l’ensoleillement, à la vue,  au voisinage.

Le bail : Trop souvent négligé, ce point est essentiel ! Il en va de votre tranquillité sur le long terme. Une fois que vous aurez déniché le logement de vos rêves, vous recevrez un bail que vous devez lire attentivement avant de signer le contrat. Généralement il est rédigé en khmer et en anglais, et il contient de nombreuses clauses. Ceci devra ensuite être signé par vous et le propriétaire. N’ayez pas peur de négocier certains éléments tels que le prix, les critères ou les équipements. Si quelque chose n'est pas à la hauteur ou ne répond pas à vos attentes, discutez-en avec le propriétaire et exprimez vos envies et vos besoins. Les propriétaires sont souvent en mesure de faire réparer les appareils, ajouter des équipements, acheter des meubles, réduire les prix ou même vous proposer un contrat à long terme. Par contre, il y a de nombreux pièges :

1) la caution. Elle peut être d'un mois, mais certains propriétaires exigent jusqu'à trois mois de loyer. Il faut savoir qu'en cas de départ anticipé (avant la fin du contrat de location), votre caution ne sera pas remboursée. Même si vous partez quelques mois ou quelques jours avant la date limite.

2) les charges. Généralement le contrat inclut la consommation d'eau, les forfaits internet et télévision. Mais pas toujours ! ET souvent l'électricité est facturée en suppléent. Or, la consommation peut rapidement atteindre de belles sommes, surtout avec un réfrigérateur, une machine à laver et l’air conditionné. Il faut compter jusqu’à 100 dollars supplémentaires par mois. Le prix de l’électricité est donc un élément non négligeable lors de la signature de votre contrat. Ainsi, le prix du Kilowatt, dépendra de votre consommation, plus vous consommerez plus le prix sera élevé. Officiellement le kilowatt est facturé 400 riels (prononcer ril) pour consommation inférieur à 10 Kw/mois, environ 550 riels pour une consommation comprise entre 10 et 200 kw/mois, et 770 riels pour les consommations supérieures à 200 kw/mois. Mais, souvent, le propriétaire ajoute un pourcentage qui peut gonfler désagréablement la facture. Un autre point, concerne les services publics tels que la collecte des ordures ménagères et la fréquence de nettoyage... Ils peuvent varier en fonction de la propriété et du propriétaire. Renseignez-vous sur tous ces aspects avant de signer.

3) les dégâts. S’il y a détérioration, inondation, vitre brisée…, les frais reviennent automatiquement au locataire. Aucune discussion possible.

4) le visa. Notez que vous ne pourrez probablement pas louer un bien immobilier pendant plus d’un mois si vous ne possédez qu'un visa touriste. Pour les locations à long terme (de plus de six mois), les propriétaires sont susceptibles d’exiger un visa d’affaire/retraite valable au minimum six mois à un an. (voir mon article sur les Visas)

Assurance : Pour plus de sécurité, il est préférable de prendre une assurance responsabilité civile, incendie, vol … La compagnie CAMINCO, parmi d'autres propose de nombreux services à la carte. Addresse: # 28 Seng Thuon (street 104), Corner St. Preah Mohaksatriany Kosamak (street 06) & St. Preah Ang Eng (street 13), derrière le Maché de nuit, proche du quai Sisowath.

Caminco

Foo pro fru pring

Les maisons d’hôtes.

La guest-house (maison d'hôtes) est aussi une excellente approche pour un séjour touristique ou de courte durée. Elles sont foisonnantes à Phnom Penh, comme dans les provinces et leurs prix s’échelonnent entre 10 et 50 dollars par nuit pour une chambre privative, selon le confort souhaité. Les propriétaires des lieux sont en général très arrangeants et offrent beaucoup de services, moyennant de modiques sommes complémentaires.  Habiter en guest-house vous permet de vous installer très rapidement dans la capitale et vous évite pour la durée de votre séjour de vous soucier vous-même de l’état de fonctionnement des services nécessaires à votre vie sur place, comme l’accès à Internet par exemple.

Un avantage non négligeable de la vie en maison d’hôtes reste les rencontres faciles avec les autres résidents et les touristes de passage. D’autant plus que les gérants de guest-house peuvent devenir vos guides sur place pour les activités et autres attractions de la capitale.

-------------------------------

 

Surtout n'hésitez pas à consulter les sites sur facebook : La communaute francaise au cambodge  où vous trouverez beaucoup d'informations quotidiennes notamment  les publication de CAMBODGEMAG.COM et du Petit-Journal

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 05/09/2018