Se marier au Cambodge

Officiellement c'est très simple !

Se Marier au Cambodge ! 

C'est très simple, pour un Baraing, il suffit d'avoir moins de 50 ans, justifier 2500$ de revenus mensuels. Obtenir un certificat de coutume auprès du Chef de village, faire la déclaration auprès du ministère qui va bien, entreprendre la démarche auprès du Consulat de l'ambassade de France et organiser la cérémonie avec votre future belle-famille.

Bref, vous l'aurez compris, ironie mise à part, le parcours sera plus ou moins difficile selon que vous êtes en bons termes ou non, avec le chef du village et le chef de la commune (district), le consulat de l'ambassade de France et que vous n'ayez pas eu de problème avec le chef de police, et surtout que votre portefeuille soit suffisamment garni.

Mais pourquoi ces contraintes, en vigueurs depuis 2011, par son Excellence Samdech Hun Sen, premier ministre du Cambodge ? Parce qu'auparavant, de vieux messieurs, souvent Chinois, ou Russes, se marièrent avec de très jeunes filles, qui disparaissaient dans les jours suivants vers des contrées inconnues.

Ces restrictions ont eu pour effet de diminuer considérablement ce genre de trafic, en introduisant tout un parcours officiel pour protéger les jeunes femmes khmères.

Nota: En ce qui concerne le mariage au féminin, nous attendons des témoignages afin de pouvoir vous informer sur les démarches à suivre...

 

Officieusement c'est plus compliqué !

Alors comment faire pour se mettre en ménage lorsqu'on est un homme, un Baraing, que l'on a plus de 50 ans et moins de 2500$ par mois ?

Eh bien ce qui suit apporte une réponse à cette question !

Tout d'abord sachez que les Khmères préfèrent un mari riche et en bonne santé, quelque soit son âge. Il n'est pas rare de voir des couples cambodgiens avec des différences d'âges importantes (20 à 30 ans) entre l'homme et la femme. Alors ce qui peut paraître choquant, aux yeux des européens, lorsqu'on rencontre un couple mixte (Baraing / Khmère) ne l'est pas pour cambodgiens, bien évidemment il ne faut pas être dans l'excès, 50 ou 60 ans d'écarts, qui pourraient devenir choquant...

Vous devez également savoir que lorsque vous vous engagez avec une jeune femme Khmère, vous adoptez également toute la famille. Tout le monde ne vivra pas sous votre toit, mais beaucoup vous demanderont d'être généreux, surtout avec les personnes âgées et/ou malades.

Lorsque vous faites votre demande d'engagement (fiançailles en français, Engagement en anglais) vous devez vous rendre dans la famille de la promise. Et obtenir l'accord de la mère et de la grand-mère, voire l'aîné des sœurs si la maman ou la grand-mère sont décédées. 

Une fois l'accord est obtenu, il faudra déterminer quel jour sera le plus favorable pour la cérémonie, en consultant un vieux sage (Lok Ta) qui après avoir étudié l'influence de vos signes astraux vous donnera la date de ce jour merveilleux.

Puis vous  devez signaler la date cérémonie auprès chef de village, et du chef de police, qui vous autoriseront à procéder aux festivités.

N'oubliez pas qu'un engagement officiel, bien que non reconnu par les services administratifs des actes civils, est un sésame pour l'avenir (si, si attendez la suite.."), et la cérémonie parfaite pour vivre en armonie avec la famille de votre promise !

Sachez également que vous devrez vous acquitter d'une dote pour la fiancée, qui sera équivalente à celle d'un mariage puisque votre "Engagement" sera la seule cérémonie au Cambodge. La dote varie entre 2500$ et 5000$, selon que vous semblez plus ou moins riche.

La cérémonie vous coûtera entre 500$ et 2000$, selon le nombre d'invités et de tables que vous souhaitez dresser, compter entre 200 et 500 personnes lors du banquet, voire jusqu'à 1000, si vous voulez vraiment officialiser vos fiançailles avec tous les gens du village.

Après la cérémonie, vous pouvez demander au chef de village l'équivalent d'un certificat de résidence, qui devra être contresigné par le chef de police. Ce document officialisera votre résidence, et vous serez moins inquiété par les forces de l'ordre.

Ce n'est pas toujours facile, mais le meilleur endroit pour s'intégrer et vivre sans problème au Cambodge, c'est bien dans le village de votre fiancée. Dans les grandes villes, peu de personnes vous connaissent, et vous serez toujours embêté pour un oui ou pour un non.

Ensuite, vous devrez accepter que votre fiancée porte la culotte et gère le budget familial comme elle l'entend... Cette close, dirons-nous, est la clé de la réussite d'un couple au Cambodge...

Si par bonheur, un enfant naît de votre alliance, le fameux sésame, vos fiançailles, et la déclaration de résidence, vous permettront de:
- demander aux chefs de village et de district (ou commune) un livret de famille, qui sera rédigé au nom de la mère, mais où vous figurez en tant que père de l'enfant.
- demander un certificat de naissance Khmer, pour votre enfant, et exiger qu'il porte votre nom. Bien que cela vous paraisse normal, il est fréquent que le chef de village refuse  que l'enfant porte le nom du père lorsqu'aucune cérémonie d'engagement n'a eu lieu...

Sachez également, qu'un livret de famille vous ouvre de nombreuses portes, bien que non officiellement marié, il vous permet (par exemple) d'obtenir un prêt beaucoup plus facilement auprès des banques cambodgiennes.

Mais il faut, avant tout, bien comprendre la culture et les coutumes Khmères, notamment le rôle de la femme ou épouse dans la société cambodgienne. Pour se faire vous êtes invités à lire les deux rubriques suivantes, qui vous permettront d'éviter bien des soucis:

La femme porte la culotte

Rôle de la Mère

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/06/2016